Juillet 2009

Bonjour à tous,

Un résumé du chemin spirituel…

Comment se libérer de son Karma ?

En rentrant complètement dedans, en en faisant son destin, en total accord avec.

Il n’y a qu’un seul but : aimer son corps et son destin, en étant libre des désirs venant de l’extérieur à soi et de ceux venant de nos colères infantiles.

Seul un engagement profond et sincère dans une voie spirituelle peut nous faire atteindre ce stade de libération et d’éveil.

Aimer son corps, c’est en tomber amoureux, de l’aimer même quand il souffre ; ce n’est pas aimer son apparence mais c’est ressentir une jouissance venant de notre profondeur.

Être libre des désirs venant de l’extérieur à soi ne veut pas dire les refuser mais simplement pouvoir dire non sans émotion, sans justification, être libre de toute morale apprise ne venant pas d’une éthique personnelle mûrit de longue date.

Voici pour terminer deux citations du Dalaï Lama sur l’engagement et la pratique :

« La transformation de l’esprit ne peut reposer sur une simple connaissance intellectuelle. Elle implique de se former dans un même temps à la pratique et à la discipline. Elles sont les conditions nécessaires et indispensables pour que de cette transformation naisse la paix intérieure. »

« Pratiquer augmente la stabilité mentale. La pratique doit être source de joie. Une trop grande fatigue peut se révéler nocive. Si vos forces diminuent, reposez-vous. Une trop grande contrainte agit à l’inverse des résultats recherchés. Elle ouvre dans notre esprit épuisé un espace vacant dans lequel s’engouffrent nos émotions négatives. »

J’ai expérimenté tout cela et je peux témoigné du bien fondé de la pratique et en même temps de la souffrance occasionnée par ses errances.

Avec mes bénédictions,

André.