Janvier 2011

Le chemin des émotions

Découvrez le véritable chemin de vos émotions. Ne vous cachez plus derrière des émotions stéréotypées apprises pendant votre enfance « pour faire bien ». Acceptez vos véritables émotions qui n’appartiennent qu’à vous. Elles vous montreront vos refus et votre chemin vers vous-même, en quittant le chemin des apparences pour celui du « je suis », imperturbable, unique, différent, heureux, en paix profonde. C’est-à-dire trouver ce point neutre, exactement au milieu entre la peur et l’enthousiasme, dans chaque situation de notre vie quotidienne, sans refus, sans attachement, sans fusion, sans identification, sans pouvoir, sans orgueil, sans mental.

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Un simple malaise, un mal-être, une respiration perturbée, un mental qui s’agite, un raisonnement intellectuel, un blocage d’énergie, une maladie. Tout cela transforme votre réalité, déforme la situation présente et le message que la vie vous envoie et vous demande d’entendre.

Comment savoir si vous êtes avec votre émotion, sans être emportée par celle-ci ?

Votre respiration reste consciente, sereine, complète. Vous n’êtes pas en train de penser ou de juger, vous ressentez complètement votre corps et toutes les sensations physiques qui s’y déroulent. Vous cessez d’être en représentation.

Acceptez vos manifestations physiques sans les qualifier et respirez dedans. Je voudrais citer à ce sujet une réponse de Lee Lozowick, un sage américain. A un disciple qui lui demandait comment ne pas souffrir, il a répondu :

« De quelle planète êtes-vous, mon ami, sûrement pas de la planète Terre ! »

Je joins à ce mail quelques paroles sages d’un maître Omraam Mikhaël Aïvanhov.


Citations de Omraam Mikhaël Aïvanhov :

« LE MONDE EXTERIEUR EST UN REFLET DE VOTRE MONDE INTERIEUR

Vous ne pourrez rien trouver à l’extérieur de vous que vous n’ayez trouvé en vous.
Car même ce que vous trouvez extérieurement, si vous ne l’avez pas déjà trouvé intérieurement, vous passerez sans le voir.

Plus vous aurez découvert l’amour, la sagesse, la beauté intérieurement, plus vous les découvrirez autour de vous. C’est une loi.

Vous pensez que si vous ne voyez pas certaines choses, c’est qu’elles n’y sont pas. Si, elles y sont, et si vous ne les voyez pas, c’est parce qu’il faut les développer
encore plus en vous.

Le monde extérieur n’est fait que des reflets du monde intérieur, donc ne vous faites pas d’illusion, vous ne trouverez jamais la richesse, la paix, le bonheur
extérieurement si vous n’avez pas d’abord fait le travail de les trouver intérieurement. »

« C’est toutes les cellules de leur corps, toutes les particules de leur être physique et psychique que les êtres humains doivent faire vivre d’après les lois de la paix et l’harmonie afin d’émaner cette paix pour laquelle ils veulent tellement travailler.
La paix, l’homme doit d’abord l’installer en lui-même dans ses actes, ses sentiments, ses pensées et ne plus alimenter la guerre en lui, en luttant sans cesse intérieurement contre une chose ou une autre. C’est à ce moment-là qu’il travaille véritablement pour la paix.
»

Omraam Mikhaël Aïvanhov _