Février 2011

Le donner et le recevoir

Apprendre à donner et à recevoir : Quand ? A qui ? Pour quoi ? Pourquoi ? Comment ?

Donner :

C’est toute une science de savoir donner.

A qui : A ceux qui demande de façon claire ou indirecte, et encore d’une manière ouverte où l’on sent que la personne se met dans une énergie de détente, prête à éventuellement modifier sa façon de penser ou son comportement, sans pour autant croire sur parole son interlocuteur ou accepter quelque chose hors de ses limites.

Quoi : Ce que l’on est prêt à donner, ce que l’on est capable de donner, sans sacrifice qui cache un besoin de recevoir en retour. C’est toujours à l’intérieur de ses limites du moment que l’on peut donner, sinon cela est sans amour et sans paix intérieure.

Quand : Quand c’est le moment, ni trop tôt, ni trop tard. Le plan divin fait que le moment juste est juste pour celui qui reçoit et celui qui donne. Le reste est précipitation, orgueil, fusion, identification, colère, égocentrisme, possessivité ou jalousie.

Comment : En ouvrant son cœur et sa conscience sur la situation du moment, sur ce qui se passe subtilement ici et maintenant. En se mettant en empathie, c’est-à-dire à la place de celui qui reçoit, avec la vision de ce qu’il est, dans sa structure psychologique, dans sa possibilité de recevoir ou non au moment de donner. Une connaissance approfondie de la psychologie et de la morphopsychologie (les formes du corps et du visage correspondantes à chaque structure psychologiques) est nécessaire.

Recevoir :

De qui :

De ceux qui restent humbles, dont la connaissance et la pratique sont incarnées dans leur vie quotidienne ou du moins qui font tout leur possible pour y arriver. De ceux qui sont libres du besoin de pouvoir, de possession ou de manipulation.

Quoi : Ce dont nous avons besoin, ce qui nous fait du bien, physiquement ou moralement, ce qui nous apaise ou ce qui nous permet de progresser sur notre chemin, même avec souffrance, à condition que notre conscience soit claire à ce sujet.

Comment : En étant disponible avec son corps, avec son esprit, avec son cœur tout en restant lucide sur ce qui se passe ici et maintenant.