Octobre 2011

Mail mensuel n°34 – Octobre 2011

Comment être dans son corps
sans être identifié à son corps ?

Être dans son corps :
C’est être complètement conscient au court de la journée de tous les
phénomènes physiques, agréables ou désagréables, qui se manifestent dans notre
corps sans vouloir s’en débarrasser ni les ignorer.
C’est respecter les besoins et les désirs de son corps en acceptant de ne pas
pouvoir toujours les satisfaire mais en les respectant, sans les juger et sans les
faire rentrer dans une morale laïque ou religieuse.
C’est modifier sa vie en profondeur pour revenir à l’essentiel de nos besoins et
de nos désirs, forcément différents de ceux qui nous entourent.
C’est accepter l’impermanence des besoins et des désirs, accepter la
transformation de ceux-ci avec le temps et avec une pratique spirituelle digne de
ce nom.
C’est accepter que nos désirs respectent scrupuleusement nos besoins et nos
limites actuels.

Être identifié à son corps :
C’est confondre son âme ou son esprit avec son corps.
C’est supprimer la distance nécessaire entre ses besoins, ses désirs et sa
conscience.
C’est croire que les autres sont là pour satisfaire nos besoins et nos désirs.
C’est imposer ses besoins et ses désirs aux autres sans tenir compte de leurs
besoins et de leurs désirs.
C’est croire que l’on peut respecter ses besoins et ses désirs sans souffrir.
C’est refuser la patience et la frustration.
C’est confondre le lâcher prise et la volonté.