Février 2013

Mail mensuel n°49 – Février 2013

Le silence et la distance face à la colère

Que ce soit la colère de l’autre ou notre propre colère, le silence et la distance permet de se libérer de l’énergie négative et destructrice qu’elle contient. Cela ne sert à rien de la combattre, c’est au contraire une façon de la renforcer. Plus le silence et la distance, avec le cœur ouvert, vient rapidement, plus l’énergie de la colère peut s’épuiser vite.

Intellectuellement, il est nécessaire de comprendre le refus qui se cache derrière, mais cela ne sert à rien d’essayer de le faire comprendre à autrui, c’est à chacun de faire son chemin.

Nous cherchons parfois à étouffer la colère par un raisonnement mental, c’est comme une chape de bêton sur une bombe atomique, le bêton se fissure toujours un jour ou l’autre.