Novembre 2015

Mail mensuel n°82 – Novembre 2015

Témoignages :

Bonjour Mathilde,

On ne se « débarrasse » pas de la culpabilité et encore moins du doute. On l’accepte comme un phénomène émotionnel passager.

Le doute est la seule façon d’exister, cela n’empêche pas de prendre des décisions, des initiatives, et de s’y tenir.

Je me souviens quand Arnaud Desjardins m’a pris dans ses bras et m’a susurré à l’oreille « En toute simplicité, André », mon mental a immédiatement cherché à comprendre pourquoi il faisait cela au lieu de me laisser aller tout simplement dans ses bras. On voudrait recevoir de l’amour comme nous on l’imagine au lieu d’accepter que personne ne donne de l’amour de la même façon.

« L’accepter d’abord ? Comment ? »

Le « comment » est de trop, c’est ce genre de question qui faisait sourire mes thérapeutes il y a quelques années. Il n’y a aucune recette, chacun est différent dans ce processus d’acceptation. Pour certain la prière sera utile pour d’autres ou à d’autres moments, ce sera le Yoga, un travail énergétique, des massages ou un travail sur les points d’acupunctures qui sera utiles. En réalité le plus important c’est un lâcher prise mental, émotionnel et physique qui peut prendre toute une vie.

Bien tendrement, André.