Janvier 2016

Mail mensuel n°84 – Janvier 2016

Coupé en deux

Avant, j’étais handicapé mental
J’ignorais pourtant ce terrible mal
Je vivais inconscient au jour le jour
Sans savoir vraiment ce qu’était l’amour

Aujourd’hui je souris à la vraie vie
Que mon destin avait jadis écrit
Mon cœur abimé s’est ouvert en grand
Avec tout ce qui vient au gré du vent

Et chaque épisode de mon chemin
Prend tout son vrai sens, aujourd’hui, enfin
Humble, je remercie bien fort mon esprit
Qui maintenant, et très souvent, en rit

Au lieu de ne faire que me lamenter
Je jouis dedans mon corps qui renait
En acceptant tout ce que je ressens
Totalement libre de l’usure du temps

Il n’y a pas de ma vie un morceau
Qui ne soit un véritable cadeau
Et quand je vois mon âme, je dis mon Dieu
Car c’est maintenant que je suis heureux